manouche - marie cherrier

Publié le par - iris -




Découvrez Marie Cherrier!


J'ai rencontré c'gavroche dans les rues de ma ville
C'est pas original, mais ça lui va pas mal.
Y a des histoires plus moches, y en a qu'ont plus de style,
Y a pas vraiment d'morale, y a du bien... y a pas d'mal.

{Refrain}
Mille et une tendresses pour ce p'tit homme de ch'min,
Mille et une caresses pour ce p'tit trois fois rien,
L'en d'mandait pas plus pour combler son chagrin,
Dans sa vie d'noctambus y avait pas de matin.

J'l'ai app'lé Manouche, lui m'app'lait son destin,
Entre nous pas d'manie, demain ça s'ra fini,
L'était un peu farouche, mais il avait d'l'or dans les mains
En l'espace d'une nuit, j'ai visité... sa vie.

{Au refrain}

Avant de s'endormir m'a dit : «Ca s'ra plus pareil,
Mes pérégrinages s'ront désormais plus gais»
Croyait pas si bien dire, puisqu'à son réveil,
J'avais fait mes bagages, avec lui... je partais.

{Au refrain}

Nos valoches sur les routes, nous avancions à deux,
Ma gratte et son existence pour unique fortune,
Le cœur à la déroute nous étions amoureux,
Nous allions vers Byzance, décrocher... la lune

Mille et une tendresses pour ce p'tit homme de ch'min,
Mille et une caresses pour ce p'tit trois fois rien,
J'en demandais pas plus, nous avancions sereins,
Avec lui et ses puces, je ne regrette rien
Je ne regrette rien.
Je ne regrette rien.



Publié dans música

Commenter cet article